26 septembre 2008

Petit achat utile

                                                                     

41onzm6wuFL

Livre intelligent, c'est clair et net. Je donne l'avis rapide que j'ai mis sur le forum de GBI.

Mon dieu, la somme astronomique de clichés qu'on débite sans se rendre compte ! J'en ai lu à peine une vingtaine (y a 1 000) mais c'est impressionnant de voir qu'on réutilise des expressions toute faite, ce qui a tendance à appauvri notre style bien qu'on croit en avoir un en utilisant ces expressions pré-machées, au lieu d'enrichir son style ou d'en posséder un.

Edit : Je viens de continuer et c'est pire. J'adore la partie les lieux communs et clichés dans les adjectifs. J'hallucine. J'en viens même à avoir honte de ce que j'écris parfois, un vrai travail d'écriture doit être fait de ma part parce que ce n'est pas possible de se rendre compte de tout ça. Même s'il faut pas tomber dans le travers d'essayer de ne plus sortir une expression cliché. 8D J'aime bien aussi la partie les adjectifs pléonasmes, quelques-uns pour la route :

but final
Petit ruelle
Don Gratuit
Erreur involontaire
projet futur
place tout particulière
réelles difficultés
Tous différents (ha, ha, je suis sûr d'avoir déjà dit ça)
oubli involontaire

Par contre, certains me laissent assez perplexes comme...

valeur sûre
lourd silence
enquête difficile

Edit 2 : Dernière chose, ce qui est bien avec le livre, ce n'est pas seulement de pointer les clichés dans diverses partie et dans les propos de l'auteur même (il met des guillemets à chaque cliché qu'il utilise), c'est surtout qu'il donne des outils pour les vaincre. J'utilise "les" parce qu'il y a les clichés par la métaphore, par l'adjectif, par la comparaison. Great. Vivement que je finisse de lire le livre en détail parce que je survole rapidement les propos d'où l'édit. 8D

------------------------------

Je rajoute que la presse jeu-vidéo est encore plus touchée par ce phénomène, combien d'expressions éculés pour citer Mario ? Les clichés sont des métaphores, comparaisons, adjectifs qui ont la première fois choqués, surpris ! C'est pourquoi ils ont été repris. Une langue vivante, c'est une langue qui invente de nouvelles idées fortes, sinon elle est morte. Bien sûr, il est important de servir toujours de ces expressions toute faite, néanmoins n'oublions pas d'agir pour en bannir certaines. Le cerveau n'aime pas se fatiguer, alors on dit le plombier moustachu pour éviter de répéter Mario, mais est-ce bien et utile ? Un vrai mot, puis, deux lignes plus bas, un cliché éculé.... Hm. Je répondrai plus tard, parce que j'écris un peu à température bouillante (j'aurai pu trouvé mieux - ma première idée à chaud -, mais j'écris direct donc la correction, on repassera) après avoir passé une lecture rapide du livre. J'écrirai quelque chose de plus long un peu plus tard parce que la créativité et les moyens pour l'être sont des sujets que j'apprécie beaucoup ses derniers temps - Y a quatre mois, voire plus, c'était la communication à base de PNL... Tout cela pour dire, regardez ce que vous écrivez, regardez ce que les journalistes de la presse jeu-vidéo rédigent, tous les clichés, les tournures déjà toutes faites sans en créer d'autres. Vous voulez en sortir ? Inventez d'autres expressions et arrêtez ce fucking plombier moustachu pour désigner Mario, le monolithe noire pour parler de Ps2, et blabla. Je vais téléphoner un ami, je m'en vais donc en pouvant pas continuer ce texte bourré de fautes. hahahahha.

Fate

Posté par Fate à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Petit achat utile

Nouveau commentaire