16 septembre 2005

Is Revolution coming ?

  La Revolution est enfin dévoilée, ou presque, après dès mois de patience Nintendo ouvre une des portes de la révélation sur leur future console. Même si ce n'est qu'une partie assez énorme, il faut le dire, de l'iceberg Revolution, quand est-il de cette fameuse manette censé être une grosse innovation ou un virage à 360 degré ?


  Pour éviter de tout ressasser sur la manette, je vous invite à vous référer à l'article de Gamekult : http://www.gamekult.com/tout/actus/articles/A0000043594.html qui décrit les différentes possibilités de la console. Intéressons-nous plus en détail sur ce que la manette peut apporter ainsi que ses défauts (le monde n'est pas complètement rose). Nintendo a osé sortir quelque chose de l'ordinaire car choisir un pad qui ressemble étrangement à une télécommande, ce n'est pas tous les jours qu'on voit ça. Si en plus, on lit ce dont elle est capable, il y a de quoi être enthousiaste, c'est du jamais vu. Certes la technologie existe déjà mais, là, elle est largement mieux exploitée. La comparaison à l'eye-toy relève de l'hérésie, soyez-en sûr. L'eye-toy est une technologie simple par rapport au pad de la Revolution qui, elle, est capable de savoir la distance entre vous et la télé, elle gère totalement l'espace 3D, qui vous entoure. On n'a pas affaire à une simple caméra ni au gadget sur Dragon quest, qui semble assez basique. La comparaison n'a vraiment pas lieu d'être.

  Cependant son originalité ne s'arrête pas là, les possibilités offertes laissent présager un nouveau gameplay. Grace à ses fonctionnalités, les éditeurs et Nintendo pourront, probablement, créer certains jeux impossibles à faire sur les autres consoles. Ce qui les rendra uniques justifiant pleinement l'achat de la Revolution. De plus en changeant la manière de jouer, on gagnera vraiment en "fun" sur cette console, les délires sont garantis. Certes on n'a pas vu grand chose, mais il semblerait qu'on puisse "triper" en jouant. Ce que je vais dire risque d'être anodin, mais rien que de penser à Project zero 4 sur Revolution, il y a de quoi retourner dans sa tombe. Imaginez la télécommande comme lampe (qui s'allumerait, on peut toujours rêver) avec un vrai système de vibration ? Ca à l'air de rien, mais en terme d'immersion on y gagne énormément. On devient l'acteur et non le joueur - Sauf qu'il faut rester sur terre, voler n'a jamais été une bonne chose. Et ce n'est pas le seul avantage de la Nintendo Revolution. En plus de la manette un périphérique vient se brancher en dessous, il s'appelle Nunchaku (pour l'instant ?). Il sert tout simplement de stick analogique, ce qui est très utile pour les FPS et d'autres sortes de jeux. Cela me permet d'introduire un élément très important : les périphériques ! Peut-être que dans un futur proche, d'autres périphériques pourraient être utilisés dans différents jeux, vous savez ceux qui semblent impossibles à faire avec la Revolution (faudrait-il repenser à ce style de jeu et créer le même genre en changeant totalement la manière de jouer grâce au pad ?).

  Ce qui m'amène à un autre point assez important. Nintendo, prévoit-il de rendre sa console complémentaire ? C'est possible ou elle se positionnera naturellement ainsi. La firme de Kyoto ne cesse de répéter que la Revolution permet aux petits développeurs de créer des jeux, qui sont, en plus, peu chers à faire en comparaison de la Playstation 3 ou la Xbox360 (monstre de puissance, surtout la ps3 : Metal gear solid 4). Ils peuvent tirer parti de cette situation, mais ceci est un couteau à double tranchant.

  Est-ce que cela ne va pas tout simplement éviter aux développeurs de se fatiguer à trouver une nouvelle manière de jouer ou d'appréhender un jeu ? Je ne pense pas car on est sur console, et le marché est bien différent des portables, même s'il vaut mieux ne pas trop s'avancer sur ce qui va se passer. Puis comme dit plus haut, la manette ne va pas restreindre le catalogue de la Revolution ? Comment la manette va-t-elle gérer les jeux de bastons, par exemple ? Certes, il y a les ports manettes pour brancher des manettes plus simples (pas forcément la Gamecube, je crois), mais cela ne va pas donner la flemme aigu aux développeurs pour créer quelque chose d'assez original ? Telle est la question. De même pour le multi plate-forme, pourquoi se servir de la nouvelle manette si on peut créer des jeux comme sur Playstation 3 et Xbox360 ? La dite revolution (innovation ?) ne servira strictement à rien, et on retrouvera Nintendo et quelques studios à faire des jeux innovants. Si en plus de cela ne public ne suit pas la firme de Kyoto, le pari osé de Nintendo risque de tomber à l'eau. Il faudrait voir comment les consommateurs réagissent, surtout les occidentaux car le public Japonais risque de bien aimer la dernière née de Nintendo (ce n'est que spéculation). Ce serait assez bête qu'il se coule bêtement à cause de leur nouvelle politique qui est assez osé, surtout que cela divise les foules (Me tromperais-je ?).

 
  Finalement, je crois qu'il est un peu trop tôt pour s'avancer car il manque le point le plus important : les jeux. Et il est difficile de juger une console quand elle n'a pas été totalement dévoilée. La Revolution est un tout, et ne se résume pas à une manette. Le pari de Nintendo est carrément osé et original. Pourtant, il ne faut surtout pas oublier que les jeux ou plutôt la manière de jouer décidera du futur de la console auprès des "gamers" et du "grand public". En tout cas, elle est bien partie pour être une belle alternative aux géants Microsoft et Sony.


Fate, qui s'imagine à jouer à Project Zero 4 sur Révolution et Playstation 3 (hé oui, c'est officiel que ce sera sur ps3). =)

Posté par Fate à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Is Revolution coming ?

Nouveau commentaire