11 janvier 2006

Ouendan

Petit copier-coller d'un de mes posts sur des forums. Autant le mettre ici, je crois que c'est écrit, au moins, correctement pour avoir sa place ici.


  Vous savez il n'y a rien de plus frustrant que d'apprécier un jeu excellent à bien des égards et de le voir peu citer dans les conversations. A croire qu'il n'existe pas alors qu'il n'a pas à rougir face aux ténors du genre. Un peu comme Project Zero 2 mais je ne suis pas sur le forum autre console, je m'abstiendrai de tout commentaire pour l'instant. Je veux parler d'un jeu qui ne se joue qu'avec le tactile et qui, malheureusement, n'est pas parvenu sur notre continent. Tandis que le remixe pokémon du pauvre version insecte en carton débarquera en Europe. Un comble - même si je le comprends aisément. Domage. Les lois de la connerie sont parfois impénétrables m'a-t-on dit et je confirme. Bref, revenons à nos moutons, il s'agit de Ouendan le triste oublié de ce forum alors qu'il pulvérise la moitié de vos softs préférés. Soyons clair, ce jeu ne doit pas finir dans n'importe quelles mains alors ceux qui n'ont pas l'esprit "Olive et Tom" - je me battrai jusqu'au bout même si je dois en mourir - dehors. Les mauvais du pad aussi, Ouendan ne s'adresse pas à vous car des réflexes il en faut et des bons. Aucune chance de réussir par hasard, d'ailleurs ce mot n'est pas répertorié dans son lexique. Seuls les noms : réflexe, persévérance, calme, patience, fun, extase qualifient le bijou de INis. Il n'y a pas à chier, il s'agit d'un des meilleurs jeux Nintendo DS. Puis, c'est mon coup de coeur autant être clair - avec Meteos, parce que Mario Kart on s'en tape aussi bon soit il.

  Le principe est aussi simple que Meteos. Il suffit d'appuyer sur les ronds qui apparaissent à l'écran au bon moment. C'est-à-dire dès que le cercle qui entoure le rond et qui se referme touche celui-ci (le rond pour ceux qui ne saisiraient pas). La musique permet de se repérer, si vous ne faites qu'un avec le thème vous arriverez à réussir plus facilement. Bien que vous morflerez obligatoirement (les causal-gamers, à la poubelle aussi ! J'ai fait testé le jeu à quelques potes qui ne jouent pas vraiment en facile autant dire qu'ils ont lâché au bout de quatre à cinq parties, ils perdaient en moins de 1 minute). Je tiens à signaler que, même s'il existe plusieurs niveau de difficulté (4 pour être exact) : Facile, normal, difficile et au secours je vais me pendre, le mode facile ne s'apparente pas à du facile à mon goût. En fait facile = normal, normal = dur, dur = envie de se pendre (le dernier monde, au secours plus de 50 essais faciles), envie de se pendre = passage à l'acte. J'insiste vraiment sur sa difficulté pour ne pas entendre des joueurs qui se plaignent plus tard. Il se peut que vous ne le terminerez jamais en entier (sans l'état d'esprit de Tsubasa, oubliez) parce que si vous persévérez, il n'y a de grande chance que vous finirez le jeu en facile et normal, du moins j'espère pour vous.

  A force de répéter sans cesse ce qui risque de vous faire suer, tout le monde va fuir... ne vous inquiétez Ouendan a ses qualités comme sa difficulté (pour moi), ses musiques, bien que commerciales, peut-être. Il n'empêche que toucher des ronds en rythme sous la musique Neraiuchi de WaterBoy, faut le vivre au moins une fois dans sa vie. De même qu'enchaîner les combos de cercle - oui, un rond est un cercle - avec comme fond de musique Ready Steady go. Vos yeux brilleront de mille feux avec ceux des personnages, vous vous lèverez et lutterez pour sauver le monde aussi (si, si je vous assure, je l'ai fait. Véridique). Par contre si vous ne donnez aucun crédit à la musique japonaise quelle que soit, pas la peine d'essayer. Je vois mal une personne ne pas aimer les sons et apprécier Ouendan mais tout est possible dans ce bas monde - je l'ai bien payé 60 €. Que dire de plus ? Pas grand-chose. Il s'agit d'une valeur sûre à n'en point douter. Plutôt mourir que de ne pas le tester, au moins, une fois dans sa vie avec Meteos aussi. Vous pronez l'originalité ? Achetez-le ou taisez-vous à jamais.

Otsu ! (me dis-je à moi-même)

Fate

Posté par Fate à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ouendan

Nouveau commentaire