24 octobre 2009

Fat Princess, le multi-solo

« Du gâteau ! »  crie-t-elle. Quelques soldats s'empressent de chercher à la nourriture. Hop ! Trois parts d'un délicieux gâteau. De quoi la rassasier. Que nenni ! Cette princesse en demande encore, son appétit est intarissable. A nouveau, une troupe part en quête de mets pour ses papilles. C'était sans compter sur une offensive ennemie pour récupérer leur belle et grosse demoiselle. Le villageois la soulève tant bien que mal, deux archers et un mage s'occupent de les protéger. L'équipe rouge a certes assiégé le château mais elle ne réussit pas à s'évader tout en contenant le retour des bleus qui les défont en quelques coups de latte. Du sang tâche le sol, plus de rouge... La Princesse est sauvée. Ouf !

 

Jeu d'action ressemblant à un mélange de FPS (pour les modes de jeu) et STR (pour les différentes unités) simplifié et distrayant, Fat Princess propose d'abord une campagne dans l'unique but de se familiariser avec les mécaniques et modes du jeu avant de s'attaquer au gros morceau : le online. Trentre deux joueurs peuvent participer dans des affrontements à seize contre seize sur divers cartes. Peu importe le terrain, de toute manière, la stratégie se résume a bourriner à cause d'un manque flagrant de coordination dans les parties sans micro. Malgré la possibilité aux avatars de crier des ordres grâce aux  touche multi-directionnelle, rares sont cependant les réponse de nos coéquipiers. L'impression d'errer en solitaire sur la carte et d'être son propre chef pèse énormément sur le plaisir ressenti. Un comble.  Quand on jette un rapide coup d'oeil aux cartes et aux possibilités stratégiques offertes. Un véritable gâchis. La sensation d'appartenir à un collectif se révèle quand quelques joueurs sont portés par la même envie. Groupe de trois ou quatre, généralement. Dès lors, le plaisir ressenti est décuplé par cette plus forte implication. On sent que nos actions ont une incidence durant les phases de jeu. Ce type de partie, malheureusement, se produit bien moins souvent. Il ne vous reste plus qu'à bourriner et à espérer bien tomber. Quel dommage.

 

 

Fate

 

 

Posté par Fate à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Fat Princess, le multi-solo

Nouveau commentaire