02 septembre 2005

La rentrée, quelle tristesse...

  Non, ce ne sera pas un énième texte sur mon dégoût pour les cours. Pour tout vous dire, les cours ne sont pas vraiment une horreur mais les gens qui y sont si. Il va falloir se (re?)taper ce délit de sale gueule encore une année. Au secours. Vous aurez à supporter, encore et encore, chaque jour jusqu'à la fin de l'année une bande d'abrutis chroniques à ne plus en savoir quoi faire. Entre la garce de service qui ne se rend même pas compte qu'elle est complètement idiote, car son cerveau a sûrement été bouffé par les mites. Et celle qui agit comme une gamine, on n'est pas sorti de l'auberge. Puis il y a la race des gens sans goûts qui frappent carrément la moitié des lycées de France. En plus ils ne cessent d'augmenter ce qui les rend impossible à éradiquer. Dommage. Ces virus finiront par tous nous contaminer et on en mourra d'ici quelques années. Mais pour l'instant il faut lutter et les combattre du mieux qu'on peut en propageant le bon goût. Je compte sur vous mes frères (même si je n'en ai rien à foutre de vous) de bons goûts. Puis, non. J'espère qu'ils mourront tous avant moi. Ca me fera des vacances...


Fate, la guerre.

Posté par Fate à 01:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La rentrée, quelle tristesse...

Nouveau commentaire